Un lieu, une histoire

Un lieu, une histoire

Un lieu, une histoire

Benoit, 100 ans de passion !

"Il n'y a pas plus bistrot et pas plus parisien que Benoit. J'ai une affection toute particulière pour cette belle maison remplie d'histoires savoureuses et de générosité gourmande. Benoit est un lieu de convivialité, de souvenirs et de plaisir partagé. Il témoigne d'un certain art de vivre et d'une tradition tous deux pleins d'avenir !" Alain Ducasse

Une riche histoire

Ouvert en 1912, Benoit soufflait en 2012 ses cent bougies. Un âge vénérable pour le seul bistrot parisien à détenir une étoile au Guide Michelin. Mais une vitalité de jeune homme pour ce restaurant qui, au coeur de Paris, porte haut les couleurs de la tradition bistrotière. Jusqu'en avril 2005, la famille Petit était propriétaire de Benoit depuis 93 ans. C'est le grand-père de Michel Petit, Benoît Matray, qui achète le restaurant en 1912. Boucher de métier et doté d'une excellente mémoire gustative, l'aïeul de Michel Petit en fait un véritable bouchon lyonnais. Sa clientèle est composée des commerçants du Paris artistique et pittoresque des Halles. Très vite, le restaurant devient une adresse incontournable, un lieu de vie animé où Benoit Matray reçoit en ami bon vivant et généreux. Dans les années 50 il nourrit secrètement le souhait de voir son petit-fils prendre sa suite. Celui-ci a d'ailleurs intégré, dès la sortie du lycée, l'école hôtelière de Paris. Et c'est en 1961 que Michel Petit succède à son grand-père à la tête de Benoit.

De multiples changements sont apportés au lieu : on installe un salon privé au 1er étage, on rénove la cuisine, on agrandit la salle du restaurant et on embellit la cave où, selon la tradition beaujolaise, le vin est mis en bouteille, et l'on peut toujours dès l'entrée du restaurant voir le crochet qui servait à descendre les futs à la cave. Michel Petit rappelle aussi la vieille mère Marie, auteur d'un cahier de recettes secrètes qui ont fait le succès des lieux. Madame Petit dessine les assiettes, ainsi que le trompe-l'oeil du salon du 1er...Malgré le départ des Halles, une nouvelle clientèle et toujours cet esprit de convivialité et de partage s'épanouissent chez Benoit. Ainsi le pyrograveur Lesage, fidèle client, imaginera-t-il un soir ce slogan désormais célèbre : "Chez toi Benoit, on boit, on festoie en rois". Il personnalisera aussi le menu de dessins très festifs auxquels Madame Petit a depuis ajouté sa touche de féminité.

Après de nombreuses années de succès et de partage, Michel et Catherine Petit ont décidé de céder Benoit à Alain Ducasse Entreprise qui perpétue ainsi la tradition de bistrot qui lui est si caractéristique et y apporte la modernité nécessaire. La famille Petit ne pensait pas qu'en le cédant à Alain Ducasse, elle donnait du même coup à ce restaurant une visibilité internationale et qu'en septembre 2005 brillerait dans l'un des quartiers les plus en vue de Tokyo le nom Benoit, un nom qui fût si cher à cette famille pendant 100 ans...

L'univers bistrotier typiquement parisien

Poussées les deux portes du restaurant, on pénètre dans une atmosphère confortable et chaleureuse. Du carrelage aux boiseries, des banquettes de velours rouge aux cuivres, des vitres de verre gravé aux colonnes de faux marbre, des lampadaires au bar, des grands miroirs aux reproductions d'ambiance de beaujolais, tout évoque le décor d'un lieu feutré qui nous donne l'impression d'être à l'abri des mauvais sorts. À l'étage supérieur, un salon particulier, au centre de cette salle de forme ovale, la longue table peut accueillir une quinzaine de convives. Aux murs des tableaux, plus loin des tomettes, quelques panneaux décoratifs au-dessus des portes, une cheminée, un guéridon, des lampes bougeoirs, des terrines anciennes...

BENOITVoir le plan

20, rue Saint Martin
75004 Paris

TEL: +33 1 58 00 22 05


HORAIRES

Déjeuner de 12h00 à 14h00
Dîner de 19h30 à 22h00 (du lundi au jeudi)
& de 19h00 à 22h00 (du vendredi au dimanche)